Partenaires
Livres Fantastiques
Derniers sujets
» Trône de fer de George R.R. Martin [adulte]
Mer 21 Déc - 8:40 par Timis

» La horde du contrevent de Alain Damasio
Dim 18 Déc - 6:23 par Timis

» Les cités des anciens de Robin Hobb [Adulte]
Ven 16 Déc - 23:08 par Timis

» La chronique du tueur de roi
Jeu 15 Déc - 8:31 par Timis

» Livres fantastiques
Lun 12 Déc - 11:49 par Timis

» Présentations de l'admin !
Lun 12 Déc - 3:33 par Timis


La horde du contrevent de Alain Damasio

Aller en bas

La horde du contrevent de Alain Damasio

Message  Timis le Dim 18 Déc - 6:23



Résumé

Imaginez une Terre poncée, avec en son centre une bande de cinq mille kilomètres de large et sur ses franges un miroir de glace à peine rayable, inhabité. Imaginez qu'un vent féroce en rince la surface. Que les villages qui s'y sont accrochés, avec leurs maisons en goutte d'eau, les chars à voile qui la strient, les airpailleurs debout en plein flot, tous résistent. Imaginez qu'en Extrême-Aval ait été formé un bloc d'élite d'une vingtaine d'enfants aptes à remonter au cran, rafale en gueules, leur vie durant, le vent jusqu'à sa source, à ce jour jamais atteinte : l'Extrême-Amont. Mon nom est Sov Strochnis, scribe. Mon nom est Caracole le troubadour et Oroshi Melicerte, aéromaître. Je m'appelle aussi Golgoth, traceur de la Horde, Arval l'éclaireur et parfois même Larco lorsque je braconne l'azur à la cage volante. Ensemble, nous formons la Horde du Contrevent. Il en a existé trente-trois en huit siècles, toutes infructueuses. Je vous parle au nom de la trente-quatrième : sans doute l'ultime.

Critique

Fini !! Et je peux le décrire en 3 mots: fantastique, émotion, compliqué :p.

D'abord,l'incipit m'a semblé très très très long. Mais je comprends le choix de l'auteur car, pour présenter toute une horde, il faut quand même un certain nombre de page.

Ensuite, l'histoire commence à devenir prenante au chapitre 5. J'ai tout bonnement adoré le combat entre Erg et Silène, et la discutions en parallèle avec Caracole et son ami Cerdoan qui nous expliques le principe de vitesse, du vif,....

Enfin, certaine phrase sont assez émouvante à lire, comme celle-ci " J'avais longtemps cru que je tenais à eux mais, comment dire ?Aujourd'hui ce n'était plus vraiment ça, c'est plutôt qu'ils tenaient en moi." ( c'est quand ils sont dans la flaque, juste après le siphon ). Mon personnage préféré était le Scribe, même si j'ai vraiment adoré Caracole qui me fait pensez au fou dans l'assassin royale.

En conclusion, un livre à lire, à relire et même à rerelire et qui obtient la cotre de...

9.8/10
avatar
Timis
Admin

Messages : 13
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 23
Localisation : Là où nul n'a jamais été, jamais aucun pied n'a foulé cette terre qu'on nomme " rêve "

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasylivre.azureforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum